Histoire de la fondation

La fondation Pro Juventute est forte de plus d’un siècle de réussites – une histoire mouvementée et riche d’enseignements.

2014 En 2014, grâce aux dons et aux donations de la population, des acteurs économiques et politiques, près de 300 000 enfants et jeunes et 100 000 parents ont pu à nouveau être aidés via des programmes et des activités de Pro Juventute. Et pour être toujours là où le besoin de soutien est le plus présent, de nouveaux projets sont développés. En collaboration avec le canton de Bâle-Ville, Pro Juventute élargit le spectre des thèmes traités dans ses Messages aux parents, qui ont fait leurs preuves, et propose depuis 2014 de l’aide aux parents avec le guide «Message spécial adolescents», qu’elle a récemment conçu. L’offre Conseils + aide 147 est complétée par les conseils par courriel et par la possibilité de conseils en ligne pour les classes. Et, avec la campagne nationale pour les jeunes «La vraie vie», Pro Juventute conforte les jeunes dans une image positive d’eux-mêmes et de leur corps. Dans les régions également, Pro Juventute est active: Des enfants du canton de Soleure reçoivent, par exemple, de l'aide grâce à la mise en place des heures d'étude encadrées. À Berne, Pro Juventute permet à des jeunes, par le biais de bourses aux jobs locales, d’accéder à des offres d’emploi adaptées pendant leur temps libre. Pro Juventute s’engage par ailleurs avec les grosses œuvres d’entraide et associations suisses, ainsi que des personnalité au sein de la population pour le respect des droits de l’homme en Suisse, sous l’intitulé «Les droits de l’homme sont des droits suisses».
2013 Lancement de la campagne nationale d’information sur le sexting. Les ateliers scolaires Pros des médias sont étendus à toute la Suisse. Avec l’introduction de la consultation par SMS dans le Tessin, les enfants et les jeunes peuvent désormais s’adresser à Conseils + aide 147 par téléphone, SMS, chat et self-service Internet dans toute la Suisse.
2012 Au cours de l’année de son centenaire, Pro Juventute a lancé plusieurs grands projets: avec le projet pour les enfants «Donner une voix aux enfants», qui a duré un an et demi, Pro Juventute a porté les besoins des jeunes à l’attention de la population, elle a créé Conseils aux parents, lancé la campagne de sensibilisation «Stop au cyber-mobbing» et s’est engagée pour la transmission de compétences financières et médiatiques dans le plan d’études. En outre, son guide «Conciliation de la famille et du travail» a été publié. Pour son centième anniversaire, la Fondation, en grande partie financée par des dons, a pu, pour la première fois depuis 15 ans, présenter une comptabilité équilibrée, après une période d'assainissement de trois ans.
2011 La Fondation élabore le guide pratique «Pro Juventute Notre enfant» pour les parents de langue étrangère. À l’automne, Pro Juventute mène la première campagne de prévention nationale contre le suicide des jeunes en Suisse.2010
2009 Pro Juventute démarre les projets Handyprofis, Kinder-Cash et Sapristi. L'Office fédéral de la communication décerne à Handyprofis le prix «Chevalier de la communication».
2007 Pro Juventute lance sa pétition nationale «Stop à la violence sournoise». La fondation demande par ce biais une réglementation harmonisée et efficace en matière de protection de l’enfance et de la jeunesse dans le domaine des médias en Suisse.
2001 Démarrage du projet de formation de Pro Juventute «Kinder lernen ihre Rechte kennen» (les enfants apprennent à connaître leurs droits). Ce dernier a pour but d'informer les écoliers dans les cantons sur leurs droits découlant de la Convention de l’ONU relative aux droits de l’enfant, ratifiée par la Suisse en 1997.
1999 La ligne d’aide Conseils + aide 147 de Pro Juventute est en service jour et nuit dans toute la Suisse pour les enfants et les jeunes.
1992 Création du nouveau service d'assistance téléphonique «Help-o-Fon», prédécesseur du service Conseils + aide 147 de Pro Juventute.
1978 La plupart des districts Pro Juventute organise des actions de passeport-vacances.
1973 Fondée en 1926, l’Œuvre des enfants de la grand-route est dissoute suite aux virulentes critiques de la presse et aux pressions exercées par l’opinion publique. Avec l’aide des autorités, Pro Juventute a arraché 586 enfants à leurs familles nomades pour les contraindre à la sédentarité.
Chronologie
Bibliographie
Foire aux questions
1970 Pro Juventute distribue pour la première fois ses nouveaux Messages aux parents à tous les parents de nouveau-nés zurichois et bâlois.
1970 Pro Juventute distribue pour la première fois ses nouveaux Messages aux parents à tous les parents de nouveau-nés zurichois et bâlois.
1961 Le cirque d’enfants «Robinson» part en tournée pour la première fois. Il existe encore aujourd'hui.
1954 Ouverture des premières places de jeu Robinson à Rüschlikon et Zürich-Wipkingen.
1942 Premiers cours de puériculture avec des sages-femmes Pro Juventute. Pour la formation des jeunes parents viennent ensuite les consultations pour les mères et les pères, l'extension des Messages aux parents de Pro Juventute et le classique des guides «La première année de vie de l’enfant».
1926 L’Œuvre des enfants de la grand-route est fondée dans le but d’«éduquer les enfants nomades à la sédentarité et au travail».
1912 Création de la Fondation Pro Juventute sous le patronage de la «Société suisse d'utilité publique», afin de combattre la tuberculose chez les enfants et les jeunes.
Partager ce contenu
share
Fondation Pro Juventute
Bureau Suisse romande
Place Chauderon 24
1003 Lausanne
Tel: +41 21 622 08 17
Fax: +41 21 622 08 11