Oui, je soutiens des enfants comme Jennifer avec:

  • CHF30
  • CHF60
  • CHF120
  • CHF

«Lorsque mon papa est parti, j’ai aussi perdu ma maman …» Jennifer*, 11 ans

En raison du nombre croissant de divorces, de plus en plus de personnes se retrouvent seules et le nombre d’enfants en détresse augmente. C’est le cas de Jennifer, 11 ans, qui a tellement souffert de la douleur de sa mère lors de la séparation, qu’elle s’est confi ée à notre numéro d’appel d’urgence 147.

Jennifer raconte: «Ce fut affreux, vraiment affreux pour moi lorsque mon père est rentré un jour à la maison et nous a annoncé qu’il nous laissait pour toujours. Je l’aime par-dessus tout et je n’ai pas compris pourquoi il préférait soudain une autre femme que ma maman. C’était peut-être à cause de moi qu’il voulait partir? Est-ce que j’avais fait quelque chose de mal …?

Mais je n’étais pas la seule à me sentir mal, c’est surtout ma mère qui n’était pas bien. Elle ne cuisinait plus correctement, ne m’aidait plus à faire mes devoirs et restait souvent toute la journée en pyjama. Elle ne voulait voir personne et parler à personne. Elle ne voulait plus qu’une chose, être seule.

Plus ma mère allait mal, plus elle se raccrochait à moi. Elle disait que mon père était un traitre, un escroc, un tombeur et d’autres choses plus horribles qui me faisaient mal. Parfois, elle se mettait soudain à sangloter violemment et me demandait de la prendre dans mes bras. ‹Je n’ai plus personne qui me soutienne›, disait-elle alors. J’espérais en vain que ma mère redeviendrait comme avant. Et j’ai eu très peur lorsqu’elle s’est mise à boire de plus en plus de vin. Elle regardait ensuite fixement devant elle durant des heures et pleurait en silence.

Une fois, elle était allée faire des courses et j’ai jeté un oeil sur une lettre adressée à mon père et qui n’avait pas été rangée; j’ai eu un véritable choc. Elle écrivait qu’elle ne trouvait plus de sens à sa vie et qu’elle n’était là que parce que j’existais. J’ai été prise de panique …»

Comme Jennifer, plus de 400 fi lles et garçons s’adressent chaque jour à nous pour nous confi er leurs problèmes. Pouvoir compter sur le généreux soutien de donatrices et donateurs comme vous nous aide beaucoup. Grâce à vous, nous pouvons être là pour des enfants désespérés 24 heures sur 24 toute l’année.

J’effectue un don

  • CHF30
  • CHF60
  • CHF120
  • CHF

Je règle CHF avecJe paie avec

Veuillez sélectionner le montant de votre don!

Veuillez sélectionner un type de versement!

Veuillez vérifier les champs de saisie en rouge!

Je verse le montant

Expéditeur

* Champs obligatoires

Protection des données

Pro Juventute traite toutes les données personnelles de façon confidentielle et soignée. Elle gère elle-même les adresses des clients. Ces adresses ne sont ni vendues, ni louées, ni transmises à des tiers: la fondation n’a le droit de les utiliser que pour ses propres intérêts.

Compte pour les dons

CCP 80-794402-9 ou IBAN CH68 0900 0000 8079 4402 9
Fondation Pro Juventute, Thurgauerstrasse 39, 8050 Zurich

* Tous les exemples de conseils ont été anonymisés. Afin de garantir la confidentialité, les entretiens sont distanciés. Tous les détails ont été rajoutés pour qu’aucun enfant ne puisse se reconnaître. On a utilisé une image symbolique.

Partager ce contenu
share
Fondation Pro Juventute
Bureau Suisse romande
Place Chauderon 24
1003 Lausanne
Tel: +41 21 622 08 17
Fax: +41 21 622 08 11