Prévention du suicide des jeunes

Un jeune sur deux reconnaît avoir déjà eu des pensées suicidaires. C’est pourquoi les CFF et le département Prévention et promotion de la santé du canton de Zurich mènent avec Pro Juventute et d’autres partenaires une campagne commune de prévention du suicide. Elle montre comment les jeunes peuvent aider une amie ou un ami qui a des pensées suicidaires. Cinq jeunes adultes racontent leur expérience dans de courts clips, où ils incitent à parler de ce sujet tabou et à demander de l’aide.

«Un soir, un collègue m’a téléphoné. Il m’a dit que cela ne pouvait plus durer et qu’il voulait mettre fin à ses jours.» C’est ainsi que commence l’histoire d’Ilya, 18 ans, l’un des cinq jeunes adultes qui s’engagent pour la campagne de prévention du suicide. Parler, écouter et chercher de l’aide: c’est le plus important face à une personne aux pensées suicidaires. Tel est le message que les cinq jeunes veulent faire passer à leurs camarades. En effet, ils se sont tous déjà retrouvés face à un ami ou une amie en grave crise, avec des pensées suicidaires. Et ils ont su aider. Les amis du même âge sont souvent les premiers à comprendre qu’un jeune pense à se suicider. Les experts sont unanimes: les amis peuvent être un soutien important en parlant des problèmes, en écoutant, en étant là pour l’autre et en demandant de l’aide.

Pour en savoir plus sur la campagne

Partager ce contenu
share
Fondation Pro Juventute
Bureau Suisse romande
Place Chauderon 24
1003 Lausanne
Tel: +41 21 622 08 17
Fax: +41 21 622 08 11