Corona

Rapport sur la pandémie: les plus jeunes durement touchés

La pandémie de Covid pèse fortement sur les enfants et les jeunes et accentue les inégalités et problèmes existants. Il faut agir, sans quoi elle affectera la vie de toute une génération, exacerbera les inégalités sociales et entraînera des coûts sociaux élevés pendant des décennies.
Image
Kinder und Jugendliche sitzend mit Maske und Handy - Corona-Report Schweiz von Pro Juventute

Quel est lʼimpact de la pandémie de Covid sur les enfants et les jeunes en Suisse? Comment vont-ils? En quoi les mesures liées à la pandémie changent-elles leur vie? Pro Juventute tente de répondre à ces questions dans le rapport sur le coronavirus.

Les principales conclusions du rapport de Pro Juventute sur le coronavirus

Le stress psychologique a augmenté de manière significative durant la pandémie de coronavirus

  • Les jeunes sont beaucoup plus accablés psychologiquement par la crise que d’autres groupes dʼâge. Ils souffrent surtout des restrictions sociales, car les interactions avec leurs camarades ne sont pas seulement un passe-temps pour les enfants et les jeunes: elles sont essentielles pour leur développement et la formation de leur identité.
  • En conséquence, les demandes de consultations sur des sujets tels que la «solitude», le fait de «perdre des ami·e·s» ou la «santé psychique» ont beaucoup augmenté au service 147.ch.

Le coronavirus met à mal la cohabitation familiale

  • En particulier les familles se trouvant dans des situations déjà éprouvantes ou dans des conditions socialement ou économiquement précaires courent un risque nettement plus élevé de voir leur situation et le climat familial se détériorer sensiblement et de voir les tensions et les conflits intrafamiliaux sʼintensifier jusqu’à la violence.
  • Les consultations portant sur les «conflits avec les parents» (+ 60%), les «conflits avec les frères et sœurs» (+ 100%) et la «violence domestique» (+ 70%) ont fortement augmenté au service 147.ch.

École et travail en temps de coronavirus: tout le monde ne s’en sort pas aussi bien

  • La fermeture des écoles et lʼenseignement à distance ont un impact sur les progrès et le succès d’apprentissage des enfants et des jeunes. Il sʼavère que les enfants issus de familles socialement défavorisées ou moins instruites courent un risque nettement plus élevé de décrocher encore plus à lʼécole. Un moins bon équipement technique, des conditions de logement peu adéquates et le manque de temps et de ressources émotionnelles du côté des parents ont des répercussions. Les inégalités qui existaient déjà en matière dʼéducation et de perspectives professionnelles sont exacerbées par la crise.
  • La pandémie de coronavirus rend la vie difficile aux apprenti·e·s: 43% dʼentre eux ne reçoivent aucune formation en entreprise s’ils sont en quarantaine et passent à côté de certains enseignements.
  • Pour les jeunes en dernière année dʼapprentissage, la situation s’est aggravée: l’entrée dans la vie professionnelle est devenue plus difficile. En janvier 2021, plus de 17 000 jeunes étaient au chômage en Suisse, soit plus de 5000 de plus quʼun an auparavant.

Comme le montre le rapport de Pro Juventute sur le coronavirus, la pandémie de Covid-19 et les circonstances qui en découlent ont un impact considérable sur la santé, le bien-être et le développement des jeunes membres de la société suisse. Les conséquences à moyen et long terme de la crise du coronavirus ne peuvent pas encore être évaluées précisément; cependant, il est déjà évident qu’en Suisse aussi, les enfants et les jeunes sont fortement affectés par la situation, et que les difficultés et inégalités préexistantes sont accentuées.

Une meilleure protection des enfants et des jeunes en temps de coronavirus

Il est nécessaire dʼagir. Dans le cas contraire, la pandémie de coronavirus affectera la vie de toute une génération, exacerbera les inégalités sociales et entraînera des coûts sociaux élevés pendant des décennies. La protection, les besoins et les droits des enfants et des jeunes en Suisse doivent être inclus dans les considérations politiques durant la crise du coronavirus et pris en compte dans les mesures de lutte contre la pandémie. Pour que celles et ceux qui devront probablement vivre avec les conséquences de cette crise le plus longtemps ne soient pas oubliés.


Les enfants doivent pouvoir trouver du soutien

Envie de nous soutenir afin que nous puissions être là pour les enfants et les jeunes de Suisse en ces temps difficiles? Nous nous réjouissons de recevoir votre don! 


 

Rapport de Pro Juventute sur le coronavirus et note de synthèse

Le rapport de Pro Juventute sʼappuie sur des études et des rapports qui ont vu le jour ces derniers mois (état en février 2021). Pro Juventute ne prétend pas être exhaustive. De nombreuses recherches sont en cours; le rapport doit donc être considéré comme un instantané avec lequel Pro Juventute vise à apporter une contribution professionnelle fondée sur des preuves afin que la situation des enfants et des jeunes devienne visible. Vous pouvez télécharger ici le rapport complet de Pro Juventute sur le coronavirus, y compris la liste de toutes les études utilisées et des sources. La note de synthèse propose une version courte, également disponible en téléchargement.