Sabrina Gendotti devient membre du Conseil de fondation de Pro Juventute

Zurich, le 13 janvier 2021 – Le Conseil de fondation de Pro Juventute reçoit du renfort venu de Suisse méridionale: depuis le début de l’année, Sabrina Gendotti, femme politique et avocate tessinoise, s’engage pour la plus grande fondation suisse dédiée aux enfants et aux jeunes en tant que nouvelle membre du Conseil de fondation. Elle succède à Reto Medici, procureur des mineur·e·s tessinois, qui quitte le Conseil de fondation de Pro Juventute après 12 années. Avec un bureau régional au Tessin, Pro Juventute est fortement ancrée et présente dans le canton depuis de nombreuses années.

Sabrina Gendotti vit à Massagno, où elle préside la Direction de la sécurité et du tourisme en tant que conseillère municipale depuis 2016. Elle est également députée du Grand Conseil du canton du Tessin depuis 2015. Elle est devenue membre du Conseil de fondation de Pro Juventute le 1er janvier 2021. Interrogée sur son nouvel engagement, Sabrina Gendotti cite le poète italien Dante Alighieri: «Trois choses nous sont restées du Paradis : les étoiles, les fleurs et les enfants.»

Sabrina Gendotti a étudié le droit à l’Université de Fribourg et a obtenu son brevet d’avocate tessinois en 2010. Elle est avocate indépendante depuis trois ans. Avant cela, elle a travaillé pour le cabinet d’avocats tessinois Bernasconi Martinelli Alippi & Partners à Lugano. 

Pro Juventute se réjouit d’avoir une nouvelle représentante de la Suisse méridionale à bord en la personne de Sabrina Gendotti. Grâce à sa grande expertise d’avocate et à son réseau, elle contribuera à porter la vision de Pro Juventute au Tessin. Pour que tous les enfants et les jeunes en Suisse vivent une enfance épanouie et bénéficient d’une éducation autodéterminée et responsable.

Pro Juventute remercie Reto Medici pour son engagement sans faille en faveur du bien-être des enfants et des jeunes en Suisse. Reto Medici a rejoint le Conseil de fondation de Pro Juventute en 2008 et a été élu vice-président en 2012. Il a marqué le travail de Pro Juventute dans les régions et n’a cessé d’utiliser ses connaissances et son réseau pour promouvoir l’éducation et le bien-être des enfants et des jeunes.