Là pour les parents. Aussi quand leurs enfants ont des angoisses, souffrent de dépression ou ont des pensées suicidaires.

Les enfants et les jeunes ressentent les conséquences des crises qui s’entremêlent. Les soucis et le désintérêt se renforcent. Chez Pro Juventute, nous sommes là pour les parents. Grâce à nos conseils et à de précieuses informations, nous soutenons les familles dans cette période difficile.
Image
Des soucis.

La multi-crise affecte particulièrement les jeunes

D’abord la pandémie de coronavirus, puis le conflit ukrainien et bien sûr l’épée de Damoclès de la crise climatique qui plane au-dessus de nos têtes. Cette multi-crise affecte fortement les familles, et en particulier les enfants et les jeunes. Dans la plupart des cas, les jeunes n’ont pas encore développé de stratégies pour faire face à des situations stressantes et résoudre les problèmes.

Les parents sont donc un soutien important pour eux. Souvent, il suffit de parler de ses soucis et de ses peurs pour leur faire perdre un peu leur emprise. Toutefois, les discussions avec les jeunes peuvent être difficiles, d’autant plus en cas de dépression. Nous avons réuni pour vous des conseils sur la manière dont les parents peuvent engager le dialogue avec des jeunes souffrant de troubles psychiques.

Conseils aux parents 24/7

Les crises prolongées sont également un poids pour les parents. Les problèmes familiaux ont augmenté, tout comme les inquiétudes par rapport à l’avenir. Par ailleurs, l’augmentation du coût de la vie creuse un trou dans le budget des familles. Être là pour répondre aux soucis et aux peurs des enfants et des jeunes dans une telle période est loin d’être simple. Chez Pro Juventute, nous sommes là pour écouter, examiner les problèmes sous un autre angle et envisager quelques des solutions.

Vous pouvez joindre nos conseillères et conseillers du service Conseils aux parents gratuitement et 24 heures sur 24 par téléphone, chat et e-mail.

L’anxiété est en hausse chez les enfants et les jeunes

Au service 147.ch, qui fournit des conseils et de l’aide aux enfants et aux jeunes, les consultations sur le thème de la peur ont augmenté de 30% au premier trimestre 2022. De nombreux jeunes s’inquiètent de ne plus pouvoir répondre aux exigences de la vie quotidienne, de ne pas trouver de place d’apprentissage ou ont peur de la solitude. Ils ou elles ressentent de plus en plus de pression et de stress et ne savent pas comment les gérer. 

Les parents peuvent aider leurs enfants à croire davantage en eux-mêmes et les accompagner lorsque des situations les angoissent. Mais parfois, les craintes sont si fortes qu’elles assombrissent le quotidien. Découvrez comment les enfants peuvent apprendre à gérer leurs peurs et où ils peuvent trouver de l’aide quand ils ne voient plus d’issue.

Image
Jugendkampagne Desinteresse.

Lorsque des pensées suicidaires surgissent

Quand les peurs et les soucis deviennent trop lourds à porter, des pensées suicidaires peuvent surgir. Une situation difficile pour les parents. Découvrez comment réagir correctement si votre enfant parle de suicide.

Faire un don