Famille et Société

Résoudre les problèmes avec les enfants sans violence

LANGUE FACILE À LIRE - Il vous arrive de vouloir crier sur votre enfant ? Ou même de le frapper? Vous l’avez peut-être déjà fait dans un moment difficile. Mais il ne le faut pas. Car la violence fait du mal à votre enfant et à vous-même. Lisez ici comment réagir dans ces situations.
Image
Pro Juventute informiert, wie Sie Konflikte mit Kindern gewaltfrei austragen können.
 
Image
Gütesiegel Leichte Sprache

Ce texte est écrit dans la langue facile à lire.


Les enfants provoquent parfois. 
Ou ils n’obéissent pas. 
Et vous, les parents, vous êtes peut-être fatigués ou épuisés. 
Dans ces moments-là, il peut vous arriver d’utiliser la violence. 

La violence, c’est quoi ?

Quand on parle de violence, la plupart des gens pensent aux coups. 
Mais la violence ne se limite pas aux coups. 

La violence, c’est aussi:

Lorsque les parents

  • se moquent de leur enfant,
  • crient après lui,
  • le contrôlent,
  • l’enferment,
  • le secouent,
  • le frappent,
  • le bousculent,
  • lui tirent les cheveux,
  • lui tirent les oreilles.

Que faire si vous avez envie de crier après votre enfant ou de le frapper?

Arrêtez-vous...

Ne réagissez pas tout de suite. 
Vous arriverez mieux à résoudre le problème,
quand vous serez plus calme. 
Ces astuces peuvent vous y aider:

  • comptez lentement jusqu’à 10,
  • prenez une grande respiration,
  • quittez la pièce un instant.

Réfléchissez: vous avez peut-être faim ou soif tous les deux? Ou vous êtes tous les deux fatigués?

Parfois, il suffit de manger ou 
de boire quelque chose pour se calmer. 
Ou d’aller dans une pièce plus tranquille avec votre enfant. 
Ou encore de sortir à l’extérieur.

Ce qui peut aussi vous aider

Parfois, la situation paraît si difficile,
qu’on ne voit pas de solution. 
Qui pourait vos aider ?

Pouvez-vous demander de l’aide autour de vous?

Réfléchissez si des voisins ou des amis 
pourraient vous aider. 
Une personne pourrait peut-être s’occuper de votre enfant. 
Vous pourriez alors être plus tranquille 
pour faire ce que vous avez à faire.

Pouvez-vous faire une pause?

Parfois, une petite pause fait du bien. 
Vous pouvez peut-être prendre du temps pour votre enfant
et résoudre le problème avec lui.

Avez-vous un modèle?

Vous souvenez-vous d’une personne
très gentille avec vous quand vous étiez enfant? 
Votre mère ou un enseignant? 
Vous pouvez peut-être agir comme le ferait cette personne.

La violence n’est pas autorisée

Personne n’a le droit d’être violent envers une autre personne. 
C’est interdit,  
même en famille. 
La violence fait du mal, aux enfants et aux parents. 
Les parents doivent résoudre les situations difficiles sans violence.
 

Vous avez frappé votre enfant? Vous vous sentez dépassé?

Alors demandez de l’aide!

Le Conseil aux parents de Pro Juventute vient en aide aux parents. 
Ses collaboratrices et collaborateurs vous conseillent. 
Ou ils vous disent qui peut vous aider. 

Ici vous pouvez obtenir de l’aide:

  • Téléphone, 058 261 61 61. N’hésitez pas à appeler. 
  • Consultation en ligne. Ici, vous pouvez chatter avec quelqu’un.