Famille et Société

Rester à flot malgré le coronavirus

Une réduction de l’horaire de travail entraînant la baisse soudaine du salaire, une activité indépendante ne générant plus aucun revenu ou l’annulation des vacances peuvent impliquer de grosses pertes. La crise actuelle du coronavirus pèse lourd sur le budget de nombreuses familles.
Image
Établir un nouveau budget et garder une vue d’ensemble des dépenses

Le confinement n’impacte pas seulement notre vie quotidienne, il peut aussi grever le budget familial. Il est donc important que les familles affrontent leur nouvelle situation financière, en parlent et cherchent ensemble des options et des solutions. Il s’agit notamment de demander des indemnités et des prestations auprès des compagnies d’assurance ou de la Confédération, mais aussi de procéder à des ajustements de budget et de repenser le rapport à l’argent dans la vie quotidienne de la famille.

Revoir le budget familial

Si la crise actuelle du coronavirus impacte vos revenus et/ou vos dépenses, nous vous recommandons d’établir un nouveau budget. Pour cela, il existe des applications ou des modèles simples à utiliser, proposés par exemple par l'Association faîtière Budget-conseil Suisse. Établissez un comparatif entre le revenu total actuel et les dépenses de tous les membres de la famille. Adaptez les dépenses autant que possible afin de ne pas vous endetter ou de limiter les dettes.

Hiérarchiser les dépenses

La caisse-maladie et le loyer constituant des frais fixes, ils sont prioritaires en termes de dépenses. Prenez contact avec les personnes compétentes si, en tant que famille ou en tant que professionnel∙le, vous êtes dans l’incapacité de payer vos factures dans les délais. Essayez de trouver une solution ensemble. 

Bien sûr, la nourriture figure aussi en tête de liste des priorités. Il vaut néanmoins la peine de se demander quelles sont les denrées dont une famille a réellement besoin et quelles sont celles dont on peut se passer. Planifier les menus ensemble pour toute une semaine permet de faire des achats ciblés et réfléchis. De cette manière, vous éviterez de devoir vous rendre trop souvent au supermarché et réduirez ainsi les contacts avec d’autres personnes. Autre alternative: de nombreux magasins proposent aussi des livraisons à domicile.

Réfléchir à sa consommation et en parler 

En raison de la pandémie, nous passons tous beaucoup de temps à la maison. Profitez de cette occasion pour réfléchir aux changements que cela implique au niveau du budget familial ou plus généralement à l’argent et à la consommation. Engagez avec vos enfants une discussion portant sur les souhaits et notre manière de consommer. Souvent, les questions et les réflexions des enfants donnent lieu à des échanges pertinents et profonds. Qu’est-ce que l’argent? Qu’est-ce qui est important? De quoi avons-nous besoin pour survivre? De quoi peut-on facilement se passer? Qu’est-ce qui ne s’achète pas avec de l’argent? etc. 

Adapter le montant de l’argent de poche et du salaire jeunesse

Comme l’argent de poche et le salaire jeunesse dépendent du budget familial, il est parfaitement légitime d’adapter ces sommes durant cette période exceptionnelle. Soyez ouvert∙e avec vos enfants, expliquez-leur la nouvelle situation et convenez ensemble d’un nouvel arrangement limité dans le temps.

Économiser pour les imprévus

Dans la mesure du possible, essayez de mettre un peu d’argent de côté, même durant les périodes financièrement compliquées, pour faire face aux impondérables. Il est également conseillé d’inclure dans le budget un poste pour les dépenses imprévues. En cas de problèmes d’argent, les économies constituent une aide précieuse et un soulagement pour les familles. La situation exceptionnelle due au coronavirus est un parfait exemple permettant aux parents de montrer à leurs enfants pourquoi il est si important d’économiser. 

Garder une vue d’ensemble des dépenses numériques

Actuellement, nous passons une partie importante de notre vie quotidienne en ligne. Nous réglons davantage nos achats par carte de crédit ou sur facture. Gardez une vue d’ensemble de vos finances, même dans le monde numérique. Évitez d’acheter en ligne par frustration ou par ennui. Faites attention également aux achats intégrés aux applications, qui se cachent notamment dans de nombreux jeux en ligne. 

Demander de l’aide et du soutien 

Si vous constatez que vous n’arrivez pas à garder la tête hors de l’eau financièrement, contactez le plus tôt possible un centre de conseil, par exemple Dettes Conseils de Caritas, un service compétent dans votre canton ou encore un bureau de prévention de l’endettement.
Le coronavirus nous confronte à des défis très variés et provoque une abondance d’émotions, en particulier lorsque cela touche à la sécurité financière ou à la peur du lendemain. Si vous vous heurtez à vos propres limites, si vous avez des doutes ou des questions, le service Conseils aux parents de Pro Juventute est là pour vous gratuitement, 24 heures sur 24. 

Conseils pour les parents

  • Parlez avec votre famille des changements de votre situation financière et cherchez des solutions ainsi que des possibilités d’économiser.
  • Ajustez le budget à la nouvelle donne financière et essayez de continuer à payer les frais fixes.
  • Essayez de réduire vos dépenses. Réfléchissez avec vos enfants à ce qui est nécessaire et à ce qui ne l’est pas, par exemple en ce qui concerne les achats de produits alimentaires.
  • Veillez à garder le contrôle de vos finances également dans le monde numérique. Évitez d’acheter en ligne par frustration ou par ennui.