Famille et Société

Coronavirus: Conseils aux familles pour organiser la vie quotidienne

Les écoles sont fermées dans tout le pays. Les cours de musique, de sport et les activités pour enfants sont annulés. La structure quotidienne familiale a comme soudainement disparu. Cette situation est source d’incertitude pour les enfants et les parents. Conseils pour le quotidien à la maison.
Image
Une mère en télétravail s’occupe de son enfant. Structurer le quotidien en période de coronavirus.

Il est important, dans les semaines à venir, que les parents parviennent à donner une structure à la vie familiale malgré le coronavirus – pour eux-mêmes, mais surtout pour les enfants. Les points de repère au quotidien donnent une sécurité aux familles. Ils permettent de structurer les transitions et sont importants en termes d’organisation. Les enfants ont en effet besoin de fiabilité. Savoir ce qui se passe au cours de la journée leur procure la stabilité nécessaire.

Coronavirus: Trouver de nouvelles structures quotidiennes

En tant que parents, vous pouvez soutenir vos enfants en trouvant et en définissant ensemble de nouvelles structures quotidiennes dans cette situation exceptionnelle. Ne vous mettez pas sous pression inutilement: cette nouvelle structure ne pourra pas être la même qu’avant le déclenchement de la pandémie. Cela n’est pas possible, et ce n’est pas grave non plus. Ce n’est pas un problème, par exemple, si la consommation médiatique de vos enfants pendant cette situation exceptionnelle est légèrement supérieure à celle de la vie quotidienne normale. Faites toutefois comprendre à vos enfants dès le départ que cela changera à nouveau dès que la situation se sera normalisée. L’idéal est d’impliquer l’enfant dans ces décisions.

Maîtriser les différentes contraintes 

Dans les semaines à venir, de nombreux parents seront confrontés à une triple contrainte. En plus de devoir travailler à domicile, ils auront la charge de l’enseignement et de la garde des enfants. Personne ne s’attend à ce que vous ayez tout sous contrôle dans cette situation difficile. Tout ne doit et ne peut pas fonctionner parfaitement. 

Façonner ensemble le quotidien

La pandémie du coronavirus offre aux familles la possibilité de façonner leur vie quotidienne ensemble. Impliquez vos enfants et tirez parti des compétences de tous les membres de la famille. Réfléchissez ensemble à ce que pourrait être la routine quotidienne. Définissez des points de repère permettant à toute la famille de s’orienter dans le quotidien, par exemple:

  • Définir le plan de travail scolaire 
  • Déterminer les créneaux de consommation médiatique 
  • Prévoir des moments de jeu en commun
  • Définir des moments où chacun·e s’occupe de son côté dans la maison ou à l’extérieur
  • Cuisiner et faire du rangement ensemble
  • Prendre les repas ensemble

Réaliser des projets en famille

Peut-être trouverez-vous désormais le temps de mettre en œuvre des projets planifiés de longue date avec vos enfants. Il peut s’agir par exemple de nettoyer la cave ou le galetas, de jardiner ou de préparer les vélos pour le printemps.

Maintenir une certaine normalité

En période de «distanciation sociale», les contacts sociaux sont particulièrement importants pour les enfants. Ils en ont besoin pour rester mentalement stables et en bonne santé. Bien que les enfants soient toujours autorisés à se voir en petits groupes définis dans le voisinage dans le cadre des règles de comportement et d’hygiène actuelles, de nombreux parents ne se sentent pas en sécurité. Pour eux, le risque est trop grand. Par mesure de sécurité, de nombreuses familles se tournent vers les possibilités offertes par le numérique pour que leurs enfants restent malgré tout en contact et puissent continuer à jouer et à apprendre ensemble. Tout comme avec les grands-parents, la marraine et le parrain, de plus en plus d’enfants échangent des informations avec leurs ami·e·s et leurs camarades de classe également via les canaux numériques. Une petite discussion par-dessus la clôture du jardin ou une pause-café de balcon à balcon sont également des alternatives agréables pour les jeunes et les moins jeunes. Soutenez votre enfant dans la recherche d’idées ou s’il a besoin d’aide.

Si vous vous heurtez à vos propres limites, si vous avez des doutes ou des questions, le service Conseils aux parents de Pro Juventute est là pour vous gratuitement, 24 heures sur 24.