Famille et Société

Que faire quand les enfants se disputent?

L’une des tâches importantes des parents est d’aider l’enfant à défendre sa volonté, ses intérêts et ses requêtes et à exprimer sa colère sans blesser les autres. Quelques pistes de réflexion pour que les mères et les pères sachent à quoi faire attention quand les enfants se disputent.
Image
Conseils de Pro Juventute sur la façon de gérer les disputes entre enfants.

Il est important de prendre les sentiments de son enfant au sérieux. Mettez par exemple des mots sur la rage, la colère, l’impuissance. Lorsque les enfants apprennent à identifier leurs émotions, ils peuvent réguler de mieux en mieux leur équilibre intérieur avec le temps. Il est également important d’accorder à l’enfant le maximum d’autonomie. Il se heurtera parfois à ses limites, ce qui le mettra peut être très en colère, mais ces expériences d’apprentissage le font avancer. Il est donc recommandé de ne pas intervenir trop vite si quelque chose ne fonctionne pas tout de suite.

Ne pas punir par la privation d’affection

  • La privation d’affection ou les punitions aggravent le problème et ne montrent pas à l’enfant comment se comporter différemment.
  • Un enfant agressif est souvent en demande d’attention. Il est important de lui en accorder surtout dans les moments de paix et, si possible, pas dans les moments d’agressivité. Sinon, du point de vue de l’enfant, son comportement conduit toujours au «succès». Faites par exemple une activité avec votre enfant – lisez-lui une histoire, faites de la pâte à modeler ou dessinez avec lui.

Changer la situation

  • Un changement dans la situation de jeu permet d’apaiser les esprits, tout comme une promenade à l’air frais.
  • Souvent, les adultes interviennent trop rapidement dans les disputes des enfants. En effet, les petits chamailleurs finissent généralement par trouver eux-mêmes une solution et se réconcilient.
  • Beaucoup de parents sont confrontés au fait que leur enfant morde, ce qui leur donne du fil à retordre. Il est vrai que cela fait très mal aux autres enfants. Il s’agit alors d’expliquer à son enfant de manière catégorique qu’il est interdit de mordre. Dans de telles situations, il faut intervenir clairement et systématiquement et prendre son enfant en charge.

Séparer

  • Lorsque la situation s’aggrave et que les enfants ne parviennent plus à jouer ensemble tranquillement, il est plus efficace de simplement séparer les deux enfants qui se disputent sans les menacer ou leur faire des reproches. En général, cela va déjà mieux quelques minutes après ou au plus tard la fois d’après.
  • Il est conseillé de ne pas faire siens les conflits de son enfant. Parlez-en entre parents. Si les enfants sont dans une phase où ils se chamaillent constamment, il est peut-être plus simple qu’ils ne se voient pas pendant un moment. Il y aura peut-être une occasion entre-temps pour que les parents se voient sans les enfants.
  • Essayez d’observer quand et pourquoi un conflit survient. De telles situations se répètent-elles? Peut-être pouvez-vous tirer des conclusions sur la manière d’éviter les conflits?

Ce texte est extrait du chapitre «Entre enfants» du Message aux parents 22 Votre enfant est âgé de deux ans et neuf mois. Les thèmes «Entre enfants», «L’accueil extrafamilial de l’enfant» et «Le petit enfant et la circulation» sont – entre autres - traités dans le Message aux parents

Commander les Messages aux partents