Famille et Société

La protection de l’enfance et de la jeunesse dans le football suisse

La protection de l’enfance et de la jeunesse dans le football est l’affaire de tous: responsables de clubs, entraîneur∙euse·s, fonctionnaires et parents. Le comportement exemplaire de ces derniers sur et en dehors du terrain garantit aux 200 000 jeunes footballeur∙euse·s suisses une expérience sportive de qualité et sans contrainte.
Image
La protection de l’enfance et de la jeunesse dans le football est l’affaire de tous. Découvrez comment vous pouvez jouer un rôle préventif sur et en dehors du terrain de foot.

Auteur: Benjamin Egli
Responsable du développement des clubs (ASF)

La protection de l’enfance et de la jeunesse est l’un des piliers les plus importants de la culture des clubs de football suisses. Elle promeut le respect et la tolérance et rejette la discrimination et la violence: des maximes solidement ancrées dans les lignes de conduites de l’Association suisse de football (ASF). En outre, les statuts de l’ASF stipulent explicitement la promotion d’un sport sain et loyal par la reconnaissance de la Charte d’éthique du sport suisse.

Par son engagement en faveur de la protection de l’enfance et de la jeunesse et par sa coopération avec Pro Juventute, l’ASF vise à prévenir la violence et les mauvaises conduites. L’objectif est de sensibiliser toutes les parties prenantes et de leur donner les moyens d’agir, de protéger leur intégrité et de prévenir les incidents négatifs, afin que leur enthousiasme pour le football perdure et qu’elles puissent le pratiquer en toute insouciance tout au long de leur vie.

Vivre la prévention et connaître les offres

Vivre la prévention signifie cultiver des relations respectueuses les uns envers les autres. Cela crée une atmosphère positive et une forte culture de club

«Agir de manière exemplaire, être attentif et réagir rapidement et de manière appropriée dans des situations difficiles afin d’endiguer les mauvaises conduites – c’est essentiel pour toutes les personnes et parties concernées». 

Benjamin Egli, responsable développement des clubs ASF

En cas de besoin, le service de conseil de Pro Juventute offre un soutien 24 heures sur 24 aux enfants et aux jeunes ainsi qu’aux responsables de clubs, aux entraîneur∙euse·s et aux parents. Lors d’une discussion gratuite et confidentielle, les situations sont clarifiées et les mesures nécessaires sont prises. Les conseiller∙ère·s professionnel·les de Pro Juventute sont disponibles dans toutes les langues nationales, 24 heures sur 24 et 365 jours par an.

De plus amples informations sur la collaboration avec l’Association suisse de football.

Conseils pratiques pour les parents

Comment les parents peuvent-ils jouer un rôle préventif?

  • Servir de modèle par leur langage et leur attitude: en faisant preuve de respect et de soutien, ils influencent de manière significative le comportement des joueur∙euse·s.
  • Encourager leurs enfants à dire non quand ils se sentent mal à l’aise dans une situation; ces derniers doivent apprendre à prendre soin d’eux-mêmes et de leur corps, et à le traiter avec respect.
  • Connaître et observer le stade de développement de leur enfant en pleine croissance et évaluer les risques de blessures et de surmenage.
  • Maintenir un contact ouvert avec les entraîneur·euse·s.

Avez-vous des questions en tant que parent ou personne chargée de l’éducation? Le service de Conseils aux parents de Pro Juventute est là pour vous aider: tél. 058 261 61 61.

Comment les entraîneur·euse·s peuvent-ils·elles jouer un rôle préventif?

  • Servir de modèle par leur langage et leur attitude: en se comportant de manière respectueuse, directe et franche, les entraîneur·euse·s influencent de manière significative le comportement des joueur∙euse·s.
  • Maintenir un contact ouvert avec les joueur·euse·s, conclure des accords clairs avec eux·elles et rendre ces derniers transparents pour leurs parents.
  • Ne pas se doucher avec les jeunes joueur·euse·s et respecter ainsi leur intimité.
  • Accepter un refus de la part des enfants et des jeunes dès qu’ils se sentent mal à l’aise.
  •  Examiner la source de toute irritation survenant lors de l’entraînement, d’un match ou des opérations du camp et demander de l’aide si nécessaire.
  • Fixer des limites claires en matière de contact corporel et éviter les situations qui pourraient être interprétées comme des abus.
  • Porter attention au stade de développement des enfants et des jeunes de l’équipe et connaître les risques de blessures et de surmenage.
  • Adopter une position claire à l’égard des parents en bordure de terrain et intervenir si ces derniers critiquent le match et/ou le comportement des joueur·euse·s de manière destructive.
  • Aborder régulièrement les questions de mauvaise conduite et d’agression sexuelle avec d’autres entraîneur·euse·s ainsi qu’avec les enfants et les jeunes: cela lève le tabou par rapport à ces questions et indique aux joueur·euse·s que l’entraîneur·euse y est sensibilisé·e.
  • Encourager les parents à coopérer.

Vous avez des questions en tant que représentant·e de club ou entraîneur·euse? Le service de Conseils aux moniteurs de Pro Juventute est là pour vous aider: tél. 058 618 80 80.

Comment les enfants et les jeunes peuvent-ils eux-mêmes jouer un rôle préventif?

  • Dire non quand ils se sentent mal à l’aise dans une situation et rejeter le contact physique quand ils ne le veulent pas; il n’existe aucun droit au contact physique quand l’autre partie n’est pas d’accord.
  • Noter le plus précisément possible les mauvaises expériences ou les événements stressants qu’ils ont vécus (que s’est-il passé, quand et comment? Comment me suis-je senti·e?); les notes seront utiles plus tard lors de la consultation spécialisée.
  • Parler à une personne de confiance des expériences négatives ou des événements stressants (p. ex. parents, enseignants, amis, etc.), mais pas directement avec l’auteur de l’agression.
  • Demander de l’aide dans leur propre entourage ou auprès des offres de conseil de Pro Juventute.
  • S’assurer que des mesures supplémentaires ne sont prises qu’avec leur consentement.

As-tu des questions en tant que jeune joueur·euse de foot? La ligne téléphonique d’urgence et de conseil 147 de Pro Juventute est là pour toi. Tél. 147.