Médias et Internet

Activités médiatiques communes

La crise liée au coronavirus a aussi entraîné dans les familles une poussée de l’utilisation du numérique. Partager ensemble des moments médiatiques permet aux parents d’observer la manière dont les enfants gèrent les médias numériques.
Image
Grand-mère avec sa petite-fille sur Skype.

Le flot d’offres numériques a augmenté. Pour l’école et les loisirs, une profusion de documents, d’instructions d’apprentissage, de jeux, de conseils et de suggestions est disponible. Les parents ne sont donc pas seulement préoccupés par le temps que leurs enfants passent sur l’écran, ils le sont aussi par la capacité de leurs enfants à gérer la pléthore d’informations et de contenus. Les activités médiatiques communes apportent de la clarté, améliorent la compréhension et sont importantes. Pour éviter que chaque membre de la famille ne soit occupé de son côté sur le web, on peut profiter de ce temps pour jouer, regarder un film ou envoyer un Snap ensemble. De tels moments sont précieux pour les enfants et instructifs pour les parents.

Aperçu du monde numérique de l’enfant

Les activités médiatiques communes créent une proximité, font converger des intérêts différents et donnent aux parents un aperçu de la vie numérique de leurs enfants. Lorsque les parents comprennent ce que font les enfants en ligne, il devient possible de mener des conversations sur les risques et les opportunités. Les enfants aiment montrer et partager leurs compétences et se sentent entendus lorsqu’ils peuvent partager ce domaine avec les adultes. Dans le même temps, les parents en apprennent davantage sur les activités des enfants et peuvent leur apporter un soutien plus ciblé. Une meilleure compréhension permet aux enfants d’apprendre à parler de leurs expériences difficiles vécues sur Internet et de se confier à leurs parents. Les moments médiatiques partagés créent une base pour permettre des discussions délicates, si elles deviennent nécessaires. 

Traitement des expériences numériques

Afin de traiter les événements numériques et les contenus stressants, les enfants et les jeunes ont besoin de soutien. Le flot actuel d’informations sur le coronavirus est l’un de ces événements. Les enfants et les jeunes absorbent une grande quantité d’informations via la radio, la télévision, les journaux et Internet. Ils entendent parler de nombres de cas, de personnes malades, de taux de mortalité, de faits et d’opinions différents. Regarder les actualités ensemble peut aider à réduire l’anxiété, à accueillir les questions et à traiter les informations ensemble. Une conversation consciente sur ces contenus constitue un bon point de départ pour échanger continuellement sur les préoccupations qui surgissent autour du coronavirus. Les parents doivent demander à leurs enfants ce qu’ils ont entendu ou lu, et s’ils ont des questions à ce sujet ou s’ils sont confus par rapport à certaines informations.

Activités communes

Les moments médiatiques avec les adultes sont importants pour les enfants, mais ils ne doivent pas forcément toujours avoir lieu avec les parents. Il est également possible d’impliquer l’entourage. Si une visite n’est pas possible, le parrain ou la grand-maman peuvent également planifier une activité médiatique avec l’enfant. Ainsi les enfants sont non seulement encouragés dans leur compétence médiatique, mais ils reçoivent aussi un espace supplémentaire pour entretenir les relations avec leurs ami·e·s et leur famille. Le fait d’avoir différentes personnes de confiance dans leur environnement est bénéfique pour les enfants. Ils ont besoin d’une personne à qui parler, mais celle-ci ne doit pas nécessairement être l’un des parents dans tous les domaines de la vie. Les parents n’ont pas à tout assumer tous seuls. 

Conseils pour les parents

  • Découvrez avec votre enfant les possibilités qu’offrent les médias numériques. Abordez les activités médiatiques avec une attitude positive. Apprenez et jouez ensemble. 
  • Abordez le sujet de la consommation des médias avec vos enfants. Une communication ouverte renforce la confiance mutuelle et facilite l’analyse et le traitement des expériences médiatiques. 
  • Activez votre réseau social. Les moments médiatiques partagés peuvent également être assumés par des personnes extérieures au foyer.
  • Informez-vous avec votre enfant sur des sujets d’actualité tels que le coronavirus par exemple. 
  • Prenez votre rôle de modèle au sérieux: votre enfant observe comment vous utilisez les médias numériques et en tire des enseignements. 

Idées pour des activités médiatiques communes

avec des personnes du même ménage

  • Choisir une série familiale sur Netflix et la regarder toujours ensemble.
  • Jouer à un jeu vidéo ensemble
  • S’informer ensemble sur le coronavirus et la situation actuelle. 
  • Trouver des recettes et cuisiner ensemble.
  • Apprendre la programmation.
  • Visiter un endroit ensemble dans les environs, à vélo ou à pied, et compléter la visite par une recherche en ligne. Par exemple en faisant des recherches sur l’histoire du lieu.
  • Enregistrer sa propre pièce radiophonique ou réaliser un film.

avec des personnes d’un autre ménage

  • Le supplément Netflix Party permet de visionner le même programme dans différents foyers tout en chattant simultanément. 
  • Jouer à un jeu multijoueur en ligne. 
  • Faire des exercices de fitness en commun: regarder la vidéo et garder la forme ensemble.
  • Faire des vidéos/Snaps/vidéos TikTok pour la famille et les ami·e·s.
  • Organiser régulièrement des réunions Zoom avec la famille, par exemple le dimanche avec tous les frères et sœurs, les parents et les grands-parents.