Médias et Internet

Conseils utiles sur «les jeux vidéo» pour les parents

Beaucoup d'enfants et d'adolescents aiment jouer. C'est compréhensible, car les jeux vidéo offrent des défis et des opportunités spécifiques. Des expériences amusantes et positives telles que la mise en relation avec d'autres joueurs ou la création d'univers imaginaires sont essentielles. Cependant, les jeux électroniques sont souvent source de conflits dans la vie éducative de tous les jours. Vous trouverez ici des conseils utiles.
Image
Conseils utiles sur «les jeux vidéo» pour les parents

A quoi dois-je faire attention en jouant à des jeux vidéo?

La plupart des enfants et des jeunes en Suisse jouent à des jeux numériques sous une forme ou une autre. Si les parents sont très critiques, voire méprisants à l'égard du jeu, le risque de conflit est élevé. Les commentaires moralisateurs, tels que «tu joues beaucoup trop» ou «tu joues à des jeux bien trop brutaux» permettent rarement de susciter chez les enfants et les jeunes une réflexion quant à la consommation. 

Conseils série thématique

Dans la série thématique «l'univers des jeux vidéo», différents aspects tels que les opportunités, les risques et la fascination pour les jeux numériques sont mis en lumière.

Des questions comme «Qu'est-ce qui te passionne dans ce jeu?» ou «Comment gagne-t-on à ce jeu?» sont plus appropriées pour entamer un dialogue et poser d'autres questions en fonction des réponses. C'est une bonne manière de comprendre la motivation des enfants et des jeunes pour le jeu vidéo. Ceci ne signifie cependant pas faire l'impasse sur les contenus sensibles et ne pas les thématiser. Au contraire, il est important d’examiner ensemble avec les jeunes joueurs des contenus parfois critiques ou les risques des jeux. Car tous les jeux ne sont pas adaptés pour les enfants. Parallèlement, les parents peuvent aussi montrer de l’enthousiasme. L'idéal pour cela est de jouer ensemble! Car pour comprendre la fascination exercée par un jeu, rien de tel que d'y jouer soi-même.

12 Tipps zum Thema «Gamen» für Eltern

Ne pas avoir peur des jeux

Les enfants et les jeunes s'y connaissent certainement mieux en jeux et jouent également plus que vous. Ce n'est pas une raison pour vous inquiéter. Intéressez-vous au jeu, et laissez votre enfant vous faire découvrir le monde du jeu. Les enfants et les jeunes excellent certes au niveau de l'utilisation, mais ils ont besoin de l'aide d'un adulte pour avoir un regard conscient et critique sur le média.

Prenez au sérieux votre rôle de modèle

Lorsque l'on joue soi-même en permanence sur son téléphone portable, ou que l'on reste souvent collé devant l'écran, il est plutôt difficile pour l'enfant de comprendre pourquoi on veut critiquer sa consommation et la limiter. Attirer l'attention des enfants et des jeunes sur une consommation excessive est uniquement crédible, lorsqu'on consomme soi-même modérément.

Faites preuve d'intérêt

Essayez de mettre de côté vos préjugés concernant les jeux vidéo. Jouez avec votre enfant et discutez de ces jeux. Il sera heureux que vous vous intéressiez à son hobby. Il est également fier lorsqu'il peut expliquer quelque chose dans un certain domaine aux adultes ou même lorsqu'il peut gagner face à vous à un jeu!

Les jeux numériques ne sont pas des babysitter

Ne laissez pas de jeunes enfants seuls pour jouer. Soyez plutôt à côté d’eux lorsqu’ils veulent passer un moment sur des jeux électroniques.

Faites attention aux limites d’âge

Les indications sur les âges donnent une bonne indication pour savoir si le jeu est adapté pour votre enfant ou pas. Mais elles ne sont pas gravées dans le marbre. Il n’y a pas non plus de législation à ce propos en Suisse. Le développement de l’enfant doit aussi être pris en compte pour déterminer si un jeu est adapté ou non. Estimez donc la quantité de jeux que vous jugez sensés et le contenu auquel vous soumettrez votre enfant. L'âge requis constitue une bonne base de discussion avec les enfants et les adolescents.

Discuter plutôt qu'interdire

Discutez et définissez des heures de jeu, des contenus et des durées de jeu ensemble avec l'enfant. Ceci augmente l'acceptation et le respect des accords. Discutez d'un rapport intelligent avec le média. Dissuader le plus longtemps possible les jeunes de jouer aux jeux électroniques ou leur interdire totalement l'accès aux illustrations de violence a souvent l'effet inverse, car l'attrait n'en est alors que décuplé. En outre, il convient de tenir compte du fait qu'une interdiction une fois prononcée doit également être appliquée. Il est tout à fait possible que face à cette interdiction, votre fils ou votre fille teste ce genre de jeux à un autre endroit, par exemple chez des amis.

Protéger les jeunes, aider les plus âgés

Plus l'enfant est jeune, plus on le protège, plus il est âgé, plus on l'aide. Organisez le jeu avec l'enfant de manière à toujours pouvoir jeter un œil sur le moniteur. Si l'enfant a atteint l'âge de l'adolescence et que vous avez l'impression qu'il est capable de gérer les risques, vous pouvez alors lui accorder plus de sphère privée.

Les exceptions sont possibles

Un jeu qui vient juste de sortir peut exercer une force d'attraction puissante. En période de vacances scolaires, il est donc aussi okay de jouer un peu plus longtemps. Une possibilité est de répartir le temps et de convenir avec l'enfant de faire suivre une semaine intensive en jeu d'une semaine sans jeu, ou avec moins de jeu.

Annoncez si possible la fin du jeu

Le pire pour une joueuse ou un joueur est de terminer un jeu au beau milieu d'un niveau, lorsqu'il risque de passer à côté d'événements ou de perdre des points. Une annonce permet ainsi de voir quand le temps de jeu peut être terminé («Termine ce niveau, après c'est terminé»). Pour les jeux en ligne tout particulièrement, il convient de savoir que de nombreux contenus ne peuvent être atteints qu'en groupe, et que plusieurs joueurs doivent être en ligne en même temps. Si l'on veut autoriser les jeunes à jouer ensemble avec leurs collègues, il convient de tenir compte de ce point dans la planification du temps. Pour les enfants, de tels jeux de rôles en ligne sont cependant déconseillés.

Informez-vous

La description d'un pack de jeu apporte déjà quelques informations sur le contenu de celui-ci. Sur Youtube, Twitch ou d'autres chaînes, vous pouvez également rechercher un jeu avec le mot-clé «Comment jouer à (et le titre du jeu)» et en savoir plus à son sujet. Pour pouvoir parler de jeux avec votre enfant, il n'est pas nécessaire de connaître le monde du jeu en détail. Vous pouvez vous concentrer sur ce que votre enfant trouve intéressant.

Les enfants ont besoin de changement

Les jeux électroniques peuvent très bien faire partie du quotidien, mais ils ne sont pas les seuls. Proposez des alternatives au jeu. Jouez ensemble à des jeux analogues, faites des excursions, encouragez l'exercice dans la nature et laissez suffisamment de liberté à votre enfant pour être dehors avec des amis. Et s'il arrive à votre enfant de s'ennuyer, rien de tragique! L'ennui stimule la créativité!

Demander de l'aide

Si vous avez l'impression que la consommation de médias devient incontrôlable, et si vous vous sentez impuissant, demandez de l'aide! Différents points spécialisés pourront vous aider. Cherchez un conseil père et mère local, inscrivez-vous au Conseil parents Pro Juventute (Tél. 058 261 61 61, joignable nuit et jour), ou contactez l'enseignant, les assistants sociaux de l'école ainsi que les animateurs jeunesse de votre enfant ou adolescent. Il existe également un conseil à la jeunesse dans de nombreuses communes et villes, qui peut vous aider avec ces thèmes.

La série thématique «L’univers des jeux vidéo» est née d’une collaboration étroite avec Simon Staudenmann et Renato Hüppi, de Gameinfo.