Médias et Internet

Squid Game – Quand les enfants regardent des programmes violents

Le nombre de téléspectatrices et téléspectateurs de la série Netflix «Squid Game», très violente, bat tous les records. Après quatre semaines seulement, la série avait déjà été regardée par 111 millions de personnes. Dans plusieurs pays, il y a eu des incidents dans des écoles parce que des scènes ont été imitées. La série n’est pas faite pour les enfants. Pourquoi ce programme est-il si fascinant et comment les parents doivent-ils réagir?
Image
Une fille regarde la série Squid Game.

Tant en Suisse que dans les pays voisins, la série coréenne Squid Game a fait la une des journaux en raison d’incidents survenus dans des écoles. Des élèves ont imité des jeuxd’enfants qui, dans la série, sont joués sous forme de compétitions par des adultes. Dans Squid Game, les perdant·e·s sont exécuté·e·s par les superviseurs du jeu; ou parfois ils·elles sont battu·e·s dans la cour de récréation. 

Ce n’est pas une série pour les enfants

Il est préoccupant de constater que la série, qui n’est autorisée qu’à partir de 16 ans, est regardée par des enfants et des adolescent·e·s plus jeunes. Si l’enfant a accès à Netflix, un compte enfant devrait être configuré afin de le protéger; ainsi, il ne pourra visionner que les contenus de la catégorie d’âge appropriée. Même les enfants qui ne suivent pas directement la série sur Netflix en ont peut-être déjà vu des extraits. Sur YouTube ou sur les réseaux sociaux, les posts avec le hashtag #squidgame sont tendance. Des éléments de la série sont par exemple repris sur TikTok par des influenceuses et influenceurs.

Voilà ce qu’est Squid Game

Dans cette série sud-coréenne, des personnes endettées sont recrutées pour un jeu. On leur promet qu’elles seront libérées de leurs dettes si elles gagnent le prix. Pour ce faire, elles doivent jouer à des jeux d’enfants apparemment inoffensifs. Mais dès le premier jeu, les choses deviennent plus claires: il ne s’agit pas de simplement se divertir, car les perdant·e·s sont exécuté·e·s sans hésitation. Après chaque étape réussie, les joueuses et les joueurs peuvent en théorie arrêter le jeu. Cependant, leur situation de vie désespérée conduit beaucoup d’entre eux à continuer ce jeu sadique. 

Les images violentes que l’on peut voir dans la série Squid Game sont souvent difficiles à supporter. Il n’est pas rare que les enfants souffrent ensuite d’une forte anxiété ou fassent des cauchemars.

Voici comment les représentations de la violence affectent les enfants 

Dans les séries ou les films, les scènes violentes causent des émotions pénibles. Chez de nombreux enfants et adolescent·e·s, ces représentations provoquent un état de stress dont ils doivent ensuite se libérer. Les images violentes que l’on peut voir dans la série Squid Game sont souvent difficiles à supporter. Il n’est pas rare que les enfants souffrent ensuite d’une forte anxiété ou fassent des cauchemars. Chaque enfant réagit différemment et, en fonction de sa propre expérience de la violence, ces images peuvent susciter des émotions fortes. Pour les enfants qui ont eux-mêmes été victimes de violence, voire qui ont connu la guerre, cela peut réveiller des souvenirs traumatisants et être particulièrement éprouvant.

La recette du succès de cette série 

La série est simple, mais réalisée de manière à tenir en haleine. La tension créée entre autres par la brutalité fait que l’on peut difficilement détourner le regard et que l’on est embarqué·e dans ce monde complètement différent. Squid Game montre également comment les gens, pour survivre et rembourser leurs dettes, sont prêts à dépasser les limites. Cet aspect de la série qui fait une critique de la société exerce sur les adultes une fascination supplémentaire. La brutalité visuelle ne provoque pas le bien. Au contraire, la violence représenté une force destructrice et choquante. Les adultes savent généralement gérer et traiter ces informations. Contrairement aux enfants, qui voient uniquement la violence et la brutalité utilisées comme moyens de punir les perdant·e·s.

Raisons pour lesquelles Squid Game fascine les jeunes 

Malgré des scènes de violence brutales, parfois très sombres, et un âge minimum fixé à 16 ans, la série fascine aussi les plus jeunes. Pour certains, il est excitant et très tentant de découvrir à quoi ressemble «l’interdit». C’est une façon de tester ses propres limites. Regarder quelque chose de brutal peut provoquer une poussée d’adrénaline. D’autres regardent la série parce que tout le monde semble le faire. On veut faire comme les autres, pouvoir discuter du sujet avec le groupe ou passer une sorte de test de courage. Il est possible également que le style de la série contribue à son attrait. L’esthétique et les effets spéciaux du monde de Squid Game le font parfois ressembler à un jeu vidéo coloré. 

Regarder des images violentes émousse les émotions

Lorsque les enfants et les jeunes consomment des images ou des vidéos violentes, cela ne les rend pas automatiquement violents eux-mêmes. Normalement, les enfants plus âgés peuvent faire la différence entre la réalité de la fiction. Ils disposent de mécanismes de protection naturels pour faire face à de telles images. Par exemple, ils détournent intuitivement le regard dès qu’une scène est trop dure à regarder. Cela devient problématique lorsque les enfants s’habituent à regarder de telles images et que leurs mécanismes de protection se désactivent. Avec le temps, ils sont moins sensibles à la violence, et leurs émotions finissent par s’émousser. 

Stratégies utiles

Les enfants devraient être encouragés à détourner le regard des scènes de films trop dures et à arrêter de regarder ce genre de programmes. Il est même préférable de ne pas exposer les enfants à de telles images. De cette façon, les parents peuvent éviter que l’enfant ne perde soudainement le contact avec la réalité. Néanmoins, on ne peut pas exclure que l’enfant utilise dans sa vie parfois la violence pour résoudre un conflit. Il est important de réagir à ces comportements et d’en discuter avec l’enfant.

Accompagner les enfants dans leur consommation des médias

À tout âge, les enfants doivent être accompagnés dans leur consommation des médias. Une interdiction générale n’est souvent pas suffisante. Les enfants ont également accès à des contenus violents par d’autres canaux. Il est donc d’autant plus important que les parents s’intéressent aux tendances comme Squid Game. Pour protéger les enfants et les jeunes, il existe des descriptions et des recommandations d’âge pour les films et les jeux vidéo (vous pouvez en savoir plus à ce sujet en lisant l’article «Directives de protection de la jeunesse en matière de jeux vidéo»), qui aident à sélectionner des contenus adaptés à l’âge. Après avoir consommé des images violentes, les enfants ont généralement besoin d’aide et de temps pour les digérer et analyser, et pour se détacher de ce qu’ils ont vu. C’est là que les discussions sont importantes. 

Conseils pour les parents

  • Regardez la bande-annonce (p. ex. sur YouTube ou Netflix) pour vous faire une idée de la série. On voit là aussi quelques images sanglantes, mais elles sont moins violentes par rapport à l’ensemble de la série. 
  • Nous vous recommandons de bloquer la série pour les enfants en paramétrant votre compte Netflix en conséquence. Si votre enfant a accès à Netflix, configurez un compte enfant afin que seuls les contenus adaptés à son âge soient disponibles.
  • Parlez ouvertement de cette série avec votre enfant. Demandez-lui ce qu’il sait à propos de Squid Game et s’il en a vu des images. Parlez également des craintes qui peuvent surgir et prenez ces émotions au sérieux.
  • Prenez clairement position et exprimez ce qui vous préoccupe. Expliquez à votre enfant pourquoi de telles images ne sont pas adaptées aux enfants. Souvent, les enfants savent qu’ils ne sont pas autorisés à regarder de telles séries, mais ils ne comprennent pas pourquoi.  
  • Assurez-vous que votre enfant peut «digérer» ce qu’il a vu. Si votre enfant parle fréquemment de certaines images, qu’il rejoue des scènes – même sans appliquer de la violence - ou qu’il dessine certaines scènes, il essaie de comprendre ce qu’il a vu. 
  • Encouragez votre enfant et expliquez-lui ce que vous pensez de la violence dans les films et les séries. Discutez ensemble de ce que provoquent ces images. Un point de vue consolidé aidera votre enfant à argumenter face à ses camarades et à résister à la pression du groupe.