Médias et Internet

Faire des médias numériques un plaisir plutôt qu’une frustration

Les médias numériques sont souvent source de conflits dans les familles. De nombreux parents ont des réserves quant à l’utilisation des médias par les enfants et les jeunes. Une attitude ouverte serait pourtant utile pour une utilisation détendue des médias numériques.
Image
Une mère et son fils consultent ensemble des médias numériques.

Alors que la génération actuelle d’enfants et de jeunes grandit naturellement avec les médias numériques, ces derniers étaient généralement encore totalement insignifiants pour leurs parents. L’enfance des parents a été marquée par des expériences analogues. La musique était disponible sur cassette ou sur CD. Se connecter à Internet s’avérait souvent être une épreuve pour les nerfs, pour autant que l’on dispose d’un ordinateur et d’un modem. 

Trouver le bon usage des médias numériques

De nombreux adultes sont sceptiques ou critiques vis-à-vis de la consommation de médias de leurs enfants. Certains craignent qu’une trop grande exposition aux médias numériques ne nuise au développement des enfants, ou que la consommation de médias ait un effet négatif sur le sommeil et donc sur les performances scolaires. D’autres se demandent combien de temps ils devraient autoriser leurs enfants à passer sur les médias et quels contenus sont adaptés à leur âge et à leur développement.

Il n’y a pas de bonne ou de mauvaise réponse. Chaque famille doit décider pour elle-même quelles règles s’appliquent à la maison en matière d’utilisation des médias numériques. Toutefois, pour prévenir les conflits, il est utile d’adopter un comportement détendu et une attitude ouverte vis-à-vis des médias numériques. Voir en premier lieu les opportunités plutôt que les risques favorise un dialogue constructif et constitue la base d’une éducation aux médias encadrée et respectueuse.

Voir en premier lieu les opportunités plutôt que les risques favorise un dialogue constructif et constitue la base d’une éducation aux médias encadrée et respectueuse.

Les parents qui ont une attitude ouverte vis-à-vis des médias numériques comprennent que ...

  • les nouveaux médias sont un élément normal et utile du monde;
  • ces médias comportent des opportunités mais aussi des risques;
  • ils ont une fonction d’accompagnement importante;
  • la confiance mutuelle est la base de l’éducation aux médias;
  • les interdictions ou une attitude de jugement ne sont pas utiles.

Montrer de l’intérêt pour l’utilisation des médias

Les enfants s’intéressent aux médias numériques. Les parents auraient donc tout intérêt à s’y intéresser également. Ou comme le dit David Preisig, expert en compétences médiatiques chez Pro Juventute: «Les médias numériques occupent une place importante dans l’univers de nos enfants et de nos jeunes. Nous, adultes, devrions donc aussi accorder une grande place à ce thème dans les conversations quotidiennes.» Les parents ne sont évidemment pas tenus de tout approuver. Même avec une attitude ouverte vis-à-vis des médias numériques, il incombe aux adultes de poser un regard critique sur les contenus et l’utilisation des médias. Les parents doivent attirer l’attention des enfants et des jeunes sur les dangers potentiels.

Les parents ont peut-être des réserves à l’égard de certains jeux vidéo, réseaux sociaux ou influenceuses et influenceurs. Montrer de l’intérêt pour ce sujet peut aider à en parler avec les enfants et les jeunes et à rendre ces derniers plus attentifs aux éventuelles influences négatives. En revanche, en cas d’interdiction, les enfants utiliseront simplement les jeux vidéo ou les applications dans le dos de leurs parents.

Accompagner l’éducation aux médias au sein de la famille

La confiance mutuelle est indispensable pour une bonne éducation aux médias au sein de la famille. Cette confiance n’est possible que si les parents font preuve d’une attitude ouverte à l’égard des médias numériques et s’ils accompagnent les enfants au lieu de les surveiller. Il est utile de négocier ensemble des règles et des accords qui peuvent être respectés par toute la famille.

Plus les enfants sont jeunes, plus ils ont besoin d’être accompagnés pour s’orienter dans le monde numérique. En grandissant, les enfants peuvent utiliser les médias numériques de manière plus autonome. Néanmoins, il reste important pour les jeunes d’échanger avec leurs parents au sujet de leurs expériences, car ils ne reconnaissent pas toujours les risques. Ils ont également encore du mal à s’autoréguler.

Apprendre des enfants et des jeunes

Parallèlement, les parents ne doivent pas sous-estimer le fait que les enfants et les jeunes sont les véritables experts dans le domaine des médias numériques. Ils connaissent souvent des applications intéressantes et utiles avant les adultes. Reconnaître et tirer profit de cette expertise peut enrichir le quotidien des familles, par exemple en découvrant ensemble des jeux vidéo et des applications créatives ou en cas de problèmes techniques.

Conseils pour les parents

  • Permettez aux enfants de vivre des expériences positives avec les médias. Veillez à ce que les jeux vidéo et les applications utilisés soient adaptés à l’âge et au niveau de développement de l’enfant.
  • Parlez avec vos enfants des dangers potentiels et protégez-les autant que possible, par exemple en vous assurant qu’ils regardent des films sur YouTube Kids plutôt que sur la version complète de YouTube et en désactivant les achats intégrés.
  • Faites preuve de compréhension en cas de problème et soyez à l’écoute des expériences positives et négatives avec les médias numériques et sur les réseaux sociaux.
  • Encouragez les compétences médiatiques de votre enfant. Montrez-lui notamment comment protéger ses données personnelles.
Faire un don