Développement et Santé

Protection solaire pour enfants – ce qu’il faut savoir

Le ciel est bleu, la chaleur règne en maître et la piscine invite à barboter et à lézarder au soleil. Mais attention! Le rayonnement solaire est encore plus dangereux pour les tout-petits que pour les adultes. Voici ce qu’il faut savoir au sujet de la protection solaire pour les bébés et les enfants en bas âge.
Image
Pro Juventute vous informe sur les protections solaires pour les petits

Les bébés et les tout-petits réagissent plus intensément à la chaleur et au rayonnement solaire que les adultes. Cela ne veut pas pour autant dire que vous devez confiner les enfants à l’intérieur dès que le soleil brille. Il est toutefois bon de respecter quelques règles.

Quand «blanc comme un linge» est un compliment

Dans le passé, les gens étaient moins conscients des dangers du rayonnement solaire, et le bronzage était – et est encore parfois – considéré comme esthétique et synonyme de bonne santé. Aujourd’hui, nous savons que les bains de soleil ne vont pas sans poser de problèmes. Ceci est particulièrement vrai chez les jeunes enfants: il ne faut en aucun cas exposer les bébés de moins d’un an à la lumière solaire directe. À cet âge, la protection de la peau et des yeux n’étant pas encore totalement développée, les dangereux rayons UV s’infiltrent sans peine. En plein été, il convient de garder aussi les enfants de plus d’un an à l’intérieur ou à l’ombre entre 11 h et 15 h. Même dans la voiture, il faut protéger les enfants des rayons du soleil et de la chaleur.

Couches de protection

À l’extérieur, une seule règle prévaut pour les enfants: chapeau, bras couverts et pantalon. Sans oublier les lunettes de soleil. Au moment de choisir la crème solaire, il convient en outre de noter que certaines d’entre elles peuvent irriter la peau sensible des petits et déclencher des allergies. Il est donc recommandé d’utiliser un produit à base de micropigments. Ces produits ne pénètrent pas dans la peau, mais laissent un film protecteur visible à la surface. La Ligue contre le cancer recommande un indice de protection solaire minimum de 30 pour les enfants âgés de un à six ans. La crème doit protéger contre les rayons UVA et UVB, et il convient de l’appliquer à plusieurs reprises.

Quand le tartinage devient un plaisir

Pour que mettre de la crème devienne ludique, vous pourriez vous amuser à dessiner, sur le ventre de votre enfant, un chat dont les moustaches s’étendraient jusqu’aux bras et iraient chatouiller la grosse souris qui court sur son dos. À l’aide d’histoires drôles et de personnages haut en couleur, le tartinage devient un plaisir, même plusieurs fois par jour. Ainsi, avec une bonne protection solaire et de l’eau à profusion – à boire et pour se rafraîchir –, vous profiterez pleinement des journées ensoleillées avec vos enfants, en toute bonne conscience.