Famille et Société

Être un modèle à suivre: cinq conseils sur la façon dont les parents peuvent soutenir leurs enfants

Les enfants ont un sens aigu des valeurs et ont besoin de modèles pour relever les défis. À l’aide des conseils suivants, vous pouvez, en tant que parent, être un modèle fort pour vos enfants et les accompagner dans leur vie en les soutenant.
Image
Être un modèle à suivre: cinq conseils sur la façon dont les parents peuvent soutenir leurs enfants.

Après de nombreuses années, une nouvelle réunion d’anciens élèves avait lieu – je me réjouissais de revoir des camarades de classe. Rapidement, nous avons replongé dans le passé – au bon vieux temps comme au moins bon – et les souvenirs ont à nouveau émergé de nos mémoires. Qui avait dit ou fait quoi? Quand? Comme nous avons ri! Et puis les enseignants – tu te souviens? Quelles traces ont-ils laissées dans nos vies? Qu’est-ce qui les rendait spéciaux à l’époque? Qu’est-ce qui nous impressionnait? Qu’est-ce qui nous a profondément marqués? En ayant autant de recul par rapport à cette période, j’ai réalisé à quel point les enseignants avaient été des modèles pour nous.

Il vaut la peine de réfléchir aux qualités qu’un modèle doit posséder pour être considéré comme un bon modèle, surtout en ce qui concerne notre rôle de parents, dans lequel nous sommes toujours des modèles également – aussi désagréable que cette idée puisse être –, que nous en soyons conscient∙e∙s ou non.

1. Authenticité

Cette caractéristique laisse des traces profondes. Lorsque les enfants sentent que ce que leurs parents disent et ce qu’ils font concordent, une base de confiance se crée dans la relation parents-enfant. C’est sur cette base qu’il est possible de construire des règles et des mesures éducatives qui donnent aux enfants la sécurité nécessaire pour grandir dans un bon cadre. Les enfants sentent qu’ils peuvent compter sur leurs parents.

2. Oui à l’imperfection

Et si l’on commet une erreur ou un faux pas? Aucun modèle n’est parfait, mais là se trouve une opportunité: celle de prendre conscience de sa propre imperfection en tant que modèle parental. Les parents qui acceptent leur propre imperfection peuvent s’excuser auprès de leurs enfants pour des choses qui n’ont pas fonctionné comme ils l’auraient voulu. Les enfants ont alors le sentiment que les parents restent parents même quand tout ne se déroule pas comme prévu.

3. Considération et respectt

Pratiquement aucun autre aspect de l’exemplarité parentale n’a davantage de potentiel que la considération et le respect pour permettre aux enfants de se dépasser. Adopter une attitude empreinte de considération et de respect aide notamment lorsque les enfants s’opposent à des règles et à des mesures éducatives bien intentionnées.

L’histoire suivante illustre cette attitude:

Au cours d’une visite au quartier général de la NASA, le président John F. Kennedy s’informe de l’avancement de la course à l’espace contre l’Union soviétique. Lors de la visite des bâtiments, le président voit une femme de ménage qui frotte le sol méticuleusement et avec persévérance. Le président remarque immédiatement cette collaboratrice. Enchanté par un tel engagement, il s’approche d’elle et lui demande quelle tâche elle accomplit dans la structure de la NASA. Réponse de la femme: «J’aide à envoyer un homme sur la lune.»

Tout comme dans cet exemple, les enfants sentent quand leurs parents les prennent au sérieux et croient en eux, et ils sont portés par cette confiance.

4. C’est plus facile avec humour

Le rôle de modèle des parents est également important lorsque les choses deviennent difficiles dans la famille. La capacité à rire de soi libère de la légèreté et des forces insoupçonnées. Cela aide à faire face aux difficultés et aux défaites. Dans certains cas, cette capacité accélère même le processus de rétablissement. Il se peut qu’une famille soit aux prises avec des défis et des obstacles, mais si les membres de la famille s’encouragent les uns les autres pour affronter ces situations avec une bonne dose d’humour, la vie quotidienne sera un peu plus facile à surmonter.

Les enfants sentent lorsqu’il est possible de surmonter ensemble une situation, aussi compliquée soit-elle.

5. Engouement

Pour les parents, le travail éducatif consistera toujours à intéresser les enfants aux projets qu’ils poursuivent et aux intentions qui sont les leurs. Lorsque les parents permettent à leurs enfants de connaître ce qui les passionne, il devient plus facile pour les enfants de suivre le même chemin. Les parents enthousiastes ont des enfants enthousiastes ou plutôt capables de s’enthousiasmer – et cette capacité est basée sur une vision créée ensemble de la «famille». Si le cœur des parents reste tourné vers le cœur des enfants dans les tempêtes de la vie familiale, les enfants seront tôt ou tard marqués par la passion de leurs parents pour la famille.

Les enfants ressentent ce pour quoi les parents s’enthousiasment et apprennent ainsi à grandir dans la confiance.

Être un modèle en ce qui concerne le stress et la pression

En tant que parents, nous sommes des modèles pour nos enfants – autant cela peut paraître banal, autant cela devient difficile lorsque ce rôle de modèle concerne la gestion du stress et de la pression à l’âge adulte.

Les enfants et les jeunes, tout comme de nombreux adultes, se sentent sous pression dans leur vie – dans la famille, au travail, en raison des exigences de cette société de la performance. Souvent, la pression naît de la somme de toutes les petites tâches que comporte notre vie quotidienne, parfois si frénétique et si chargée. Chaque personne concernée doit développer la façon la plus efficace et la plus saine possible pour elle-même de gérer la pression. Il en résulte des stratégies comportementales très différentes, et tous les conseils bien intentionnés ne sont pas applicables de la même façon pour tout le monde.

Par notre comportement, nous sommes des modèles pour nos enfants et façonnons ainsi leur façon de gérer la pression. Nous devrions donc nous demander honnêtement: quel genre de modèle suis-je et quel genre de modèle aimerais-je être?

Recommandations aux parents

  • Être sincère et authentique
    Suis-je sincère en famille? Y a-t-il des choses que j’essaie de cacher? Est-ce que nos enfants me voient à l’extérieur de la maison comme ils me voient à la maison?
  • Admettre une erreur, même dans le travail éducatif
    Comment est-ce que je gère l’échec, la déception ou la défaite? Est-ce que j’autorise les autres membres de la famille à commettre des erreurs et suis-je capable d’en parler?
  • Valoriser les personnes de son entourage
    Quand et comment, très concrètement, ai-je valorisé ma conjointe ou mon conjoint pour la dernière fois? Quand et comment l’ai-je encouragé∙e pour la dernière fois? Les enfants en ont-ils su quelque chose? Est-ce que je traite les membres de ma famille avec respect, et comment ressentent-ils mon respect? Que se passe-t-il si l’on ne se traite pas avec respect?
  • Prendre une situation avec humour si cela est approprié
    Suis-je capable de rire de moi-même? Dans quelles situations m’est-il particulièrement difficile de rire de moi-même ou d’une situation concrète? Qui me fait rire/qu’est-ce qui me fait rire? Comment pourrais-je faire rire les personnes de mon entourage?
  • Montrer ses passions à son entourage
    Quelles sont les valeurs qui me tiennent à cœur? Qu’est-ce qui m’enthousiasme? Qu’est-ce qui ne me plaît pas? Comment puis-je montrer mon enthousiasme aux autres? Comment puis-je réussir à intégrer mes valeurs dans mon travail éducatif?