Médias et Internet

Le mobile a-t-il plus d’attention que les enfants?

Les parents négligent-ils leurs enfants parce qu’ils sont trop occupés avec leur smartphone? L’échange virtuel est-il plus important pour les adultes que de s’occuper de l’univers réel de leurs enfants? Réflexions sur la manière d’utiliser un outil devenu indispensable dans notre vie quotidienne.
Image
Père qui travaille avec son enfant sur les genoux.

Autrefois, on plaçait les enfants devant la télévision pour les tenir tranquilles et occupés. Le téléviseur faisait souvent office de «baby-sitter électrique». Aujourd’hui, même les adultes sont presque constamment collés à un écran et se consacrent à leurs préoccupations. Le smartphone est toujours à portée de main. On en est arrivé au point où les enfants eux-mêmes sont agacés par ce comportement et par le fait que leurs parents sont en permanence en ligne. Qu’est-ce qui ne tourne pas rond? On connaît tous l’image de ces mères et pères qui se promènent avec la poussette ou qui patientent sur une aire de jeu pendant que leurs jeunes enfants s’amusent. Il est compréhensible, et ce n’est pas nouveau, que les parents ne soient pas constamment présents et fassent une pause de surveillance de temps à autre en lisant quelques lignes dans un livre. Le fait que la promenade soit utilisée pour les échanges téléphoniques, pour l’envoi de messages, ou que les parents passent le temps en jouant à des jeux vidéo est un phénomène plus récent. 

Les adultes servent de modèles

En matière d’utilisation des médias, les spécialistes évoquent constamment l’effet de l’exemple. Comment les enfants sont-ils censés apprendre à modérer leur usage des médias numériques si les parents prêtent plus souvent attention à leur téléphone portable qu’à leur fille ou à leur fils? Les adultes doivent être conscients du fait qu’il est difficile d’exiger quelque chose que l’on ne fait pas soi-même, surtout envers des adolescents. Limiter le temps d’utilisation des médias pour les jeunes sans se fixer de règles à soi-même a tendance à provoquer une résistance de leur part. Les prouesses technologiques ont toujours attiré l’attention des sceptiques. À l’arrivée de la télévision, certains craignaient également des conséquences négatives. Mais qu’en est-il des craintes selon lesquelles les téléphones portables absorberaient trop notre attention? Les scientifiques soulignent encore et toujours que le fait de devoir partager l’attention des adultes avec un appareil est une source de souffrance pour les enfants. Il a également été prouvé que les parents sont moins sensibles aux préoccupations de leurs enfants lorsqu’ils sont distraits par leur smartphone.

La domination technologique 

Sans pour autant rejeter en bloc la technologie, il vaut la peine de veiller à ne pas se laisser dominer par cette dernière. Les enfants sont en effet dotés d’antennes très réceptives et sentent si les adultes s’intéressent à leurs préoccupations et les écoutent. Avec un peu d’autodiscipline, les parents peuvent profiter des avantages des médias numériques tout en passant du temps avec leurs enfants sans distraction. Pourquoi ne pas tenter de planifier consciemment des moments en famille sans aucun média? En laissant plus de place à la conversation, les repas en famille, les activités communes et les moments d’échange et de récit avec les enfants prennent alors une tout autre dimension. 

Conseils pour les parents

  • En termes d’utilisation des médias, veillez à n’exiger de vos enfants que ce que vous appliquez vous-même. 
  • Dites à votre enfant ce que vous faites sur l’appareil. Par exemple, que vous devez écrire un message ou appeler quelqu’un brièvement, mais que vous aurez le temps de l’écouter ensuite. 
  • Prévoyez des moments sans médias avec votre famille. Ne laissez pas le smartphone vous distraire pendant les repas et les activités avec vos enfants. 
  • Encouragez les discussions sur divers sujets. Écoutez attentivement vos enfants ou précisez-leur quand vous aurez du temps pour leurs préoccupations. 
  • Découvrez et explorez les médias avec vos enfants. 
  • Expliquez à votre enfant pourquoi certaines mesures sont importantes et nécessaires lorsqu’il s’agit de médias. Signalez les dangers possibles et indiquez ce qui pourrait arriver.