Famille et Société

Esprit de Noël plutôt que tumulte de Noël

Noël rappelle des souvenirs, suscite des attentes et est riche en émotions. Plus le tohu-bohu de la période de Noël est long, plus on réfléchit à la façon dont on souhaite organiser Noël. Réflexions sur le rapport aux traditions, sur l’agitation de Noël et la folie des achats.
Image
Le tumulte de Noël aurait-il remplacé l’esprit de Noël? Nos conseils.

Durant la période qui précède Noël, beaucoup de gens se demandent s’ils ne devraient pas finalement essayer de résister à l’agitation de Noël. Mais c’est plus facile à dire qu’à faire. Parce que les enfants ont des souhaits et espèrent qu’ils se réaliseront à Noël. Satisfaire les désirs de son fils ou de sa fille peut coûter beaucoup d’argent, mais en réalisant ces souhaits, on s’épargne des discussions sur des valeurs que l’on trouve importantes et qu’en réalité, on aimerait transmettre.

Poser des questions fondamentales

De quoi s’agit-il à Noël? De nos jours, est-ce qu’on perpétue les coutumes et les traditions ou est-ce que les cadeaux sont au centre de tout? Les magasins qui lancent leurs ventes de Noël dès l’automne prétendent constamment que les consommatrices et consommateurs réclament les offres de Noël aussi tôt. Un paradis de jouets attrayant crée alors des besoins du côté des enfants et a pour but d’inciter les parents, grands-parents, parrains et marraines à faire des cadeaux. Mais veut-on vraiment être tenté∙e d’acheter en permanence?

Faire revivre les souvenirs

Avant Noël, les adultes aiment être sentimentaux. On se souvient des odeurs de biscuits qui remplissaient la maison quand on était enfant ou adolescent∙e. Les décorations du salon quand on était soi-même encore petit∙e, l’attente joyeuse et l’excitation presque insupportable au moment de la fête de Noël reviennent d’un coup. Peut-être se demande-t-on aussi si Noël ne perd pas de sa splendeur en raison du rythme effréné du quotidien et de la folie de la consommation. Il vaut la peine d’entretenir consciemment les traditions familiales que l’on considère comme importantes. On transmet ainsi aux enfants qu’il n’y a pas que les cadeaux qui comptent, mais que l’ambiance festive ainsi que les lumières et la musique de Noël ont un charme particulier.

Maintenir les rituels de Noël

Les enfants sont réceptifs aux rituels de Noël qui se répètent chaque année: attendre impatiemment que la cloche sonne et que la porte de la salle de Noël s’ouvre enfin. Chanter et faire de la musique ensemble, écouter toujours la même histoire que papa raconte avec tant d’enthousiasme la veille de Noël, se réjouir du menu de Noël, indissociable du réveillon de Noël. De tels souvenirs restent en tête et sont souvent transmis à la génération suivante. Alors pourquoi ne pas consacrer plus de temps aux rituels et avoir le courage de fêter Noël comme on a envie de le faire dans la famille?

Ce que les parents peuvent faire – quatre conseils

  • Noël est l’occasion pour une famille de réfléchir aux valeurs qu’elle veut partager et aux traditions qu’elle veut perpétuer.
  • On transmet aux enfants qu’il n’y a pas que les cadeaux qui comptent, mais que l’ambiance festive ainsi que les lumières et la musique de Noël ont un charme particulier.
  • Les enfants sont sensibles aux rituels de Noël qui se répètent année après année. Chanter et faire de la musique ensemble, écouter toujours la même histoire, se réjouir du menu de Noël sont des souvenirs qui restent gravés dans la mémoire.
  • Il vaut la peine de consacrer plus de temps aux rituels et de fêter à nouveau Noël d’une manière qui convient à la famille.