Médias et Internet

Quel est l’âge approprié pour avoir son propre téléphone portable?

Le premier smartphone est le déclencheur de nombreuses discussions. Tôt ou tard, la question du moment opportun se pose dans chaque famille. Il est important que les parents examinent attentivement si l’enfant peut assumer les responsabilités nécessaires. Considérations avant de prendre une décision.
Image
Père et fils avec un téléphone portable, sur le canapé à la maison.

Posséder son propre appareil signifie aussi assumer par soi-même plus de responsabilité.

À partir de quel âge un enfant peut-il ou devrait-il posséder un téléphone portable? Cette question se pose un jour ou l’autre dans la plupart des familles. Outre l’âge, d’autres facteurs jouent un rôle, par exemple l’attitude des parents, la constellation familiale ou l’organisation du quotidien de l’enfant. 

Quand l’enfant est-il assez mature pour avoir son propre appareil? 

Il est impossible de déterminer un âge précis, car chaque enfant est différent. En général, à partir du cycle secondaire, les enfants disposent de la maturité nécessaire pour gérer leur propre téléphone portable de manière responsable. D’autres besoins ou facteurs, comme un long trajet jusqu’à l’école, influencent également la décision quant au moment idéal pour posséder son propre smartphone. Si, par exemple, l’enfant doit être joignable par ses parents dans certaines situations, un téléphone portable avec carte prépayée et sans Internet mobile peut suffire.

À quoi les parents peuvent-ils prêter attention?

La question de savoir si l’enfant possède les compétences nécessaires pour avoir son propre appareil dépend également du fait qu’il ait déjà acquis ou non de l’expérience dans ce domaine, par exemple avec un appareil familial. Si l’enfant souhaite simplement rester en contact avec ses amis ou participer au chat WhatsApp de la classe, cela est également possible avec une tablette à la maison. Un autre facteur décisif est le degré de responsabilité avec lequel l’enfant manipule les appareils numériques à la maison et s’il a été correctement préparé à utiliser un smartphone.

Dans tous les cas, il est judicieux de limiter dès le début le temps d’écran pour la consommation de médias.

Quelles questions les parents doivent-ils se poser?

  • Mon enfant sait-il ce qu’il est autorisé à partager en ligne ou pas? 
  • Mon enfant peut-il modifier les paramètres de sécurité? 
  • Mon enfant est-il conscient que dans de nombreuses applications, il peut y avoir des coûts supplémentaires dus à des achats intégrés?

Ce ne sont là que quelques exemples. Une liste de contrôle détaillée et utile comprenant d’autres questions peut être consultée sur le site  Klicksafe.

L’enfant peut-il assumer des responsabilités?

Posséder son propre appareil signifie aussi assumer par soi-même plus de responsabilités. Cela peut signifier que l’enfant contribue aux frais d’achat ou de fonctionnement. Ou qu’il traite prudemment ses données personnelles ou celles des autres et qu’il respecte les règles d’utilisation convenues. À l’âge du cycle secondaire, les enfants ont généralement la maturité nécessaire pour assumer ce type de responsabilités.

Selon l’étude Mike de la ZHAW (2019), 47% des enfants interrogés en Suisse âgés de six à treize ans possèdent un smartphone. L’âge moyen d’obtention du premier smartphone est de neuf ans et onze mois.

Comment prendre une décision?

Il vaut la peine de prendre suffisamment de temps pour évaluer les besoins et parler à l’enfant. La pression collective est souvent présente lorsque d’autres enfants dans la classe possèdent déjà leur propre téléphone portable. Le sentiment d’appartenance de l’enfant joue un rôle important, mais ne doit pas être le seul argument. Si l’on souhaite retarder un peu plus l’arrivée du smartphone, il est possible de fixer un moment dans le futur avec l’enfant. Par exemple, la nouvelle année scolaire ou le prochain anniversaire. Cela évite de nouvelles discussions. L’échange avec d’autres familles de votre entourage immédiat peut également être utile. Une fois la décision prise de donner à l’enfant son propre appareil, il faut l’accompagner pas à pas dans son utilisation. 

Conseils aux parents

  • Évaluez attentivement si votre enfant a la maturité nécessaire pour posséder un téléphone portable. Laissez-le d’abord acquérir de l’expérience avec un appareil familial. Vous pourrez ainsi voir comment il s’y prend et s’il est capable d’assumer ses responsabilités.
  • Fixez des règles d’utilisation du téléphone portable avec votre enfant. N’oubliez pas que les règles doivent être ajustées ou renégociées de temps à autre.
  • Décidez avec votre enfant des applications à installer sur le téléphone portable et explorez-les ensemble. 
  • Regardez avec votre enfant les paramètres de confidentialité et sécurité sur le téléphone portable. Vous pourrez par exemple trouver des instructions relatives à la protection technique de la jeunesse sur le portail Medien-kindersicher.
  • Assurez-vous que votre enfant consomme des contenus adaptés à son âge. Pour en savoir plus, consultez l’article «Utiliser les médias numériques d’une manière adaptée à l’âge». 
Image
Andrea Brönnimann en interview

Andrea Brönnimann est animatrice Pro des médias chez Pro Juventute.
Dans le cadre d’un entretien, cette mère de deux fils âgés de douze et quinze ans raconte comment elle a géré la question du téléphone portable dans sa famille.

Cliquez ici pour lire l’interview complète.

L’application wup de Pro Juventute assiste les enfants dans leurs premiers pas avec un smartphone. Elle permet d’apprendre à évaluer les dangers et à mieux reconnaître les risques. L’application wup est disponible en deux versions et favorise ainsi le dialogue entre parents et enfants.

L'app wup de Pro Juventute existe actuellement en allemand.